Beg-Meil : la fin d’un partenariat

« J’ai beau tourner les pages du catalogue printemps-été 2018, je ne trouve pas Beg Meil ».
« Pourquoi Beg Meil n’est-il plus au catalogue ? » « Vous avez oublié d’inscrire Beg Meil au catalogue » …

Ces questions, vous les avez formulées après la parution du catalogue aussi bien directement que lors de la tournée des Asma départementales toujours en cours.
Nous vous devons des explications sur cette fin du partenariat entre l’Asma Nationale et Agrocampus dont Beg Meil est l’un des centres car c’est bien de la fin d’un cycle, qui fut heureux et a laissé des souvenirs à grand nombre d’entre vous/nous, dont il s’agit.

La fin de ce partenariat a été décidée au conseil d’administration des 11 et 12 octobre 2017 par un vote majoritaire. La question se posait implicitement depuis plusieurs années. Malgré tous les efforts mis en œuvre, le taux d’occupation du centre baissait année après année et laissait peu d’espoir à ce que son budget revienne à l’équilibre.

Cette décision a été difficile à prendre. Et les avis ont été partagés. Car nous savions combien tous ceux et toutes celles, adultes comme enfants, qui avaient fréquenté le centre à un moment ou à un autre, ou gardaient le projet d’y aller pour de futures vacances, étaient attaché·e·s à ce site. On avait toujours la participation d’intervenant·e·s ayant plaisir et motivation à proposer des activités culturelles de qualité pour accompagner vos séjours, – qui artistes, peintres ou photographes ou musiciens ou du spectacle vivant ou…, qui conférenciers, qui chercheurs, comme Pierre Mollo dont le talent pour expliquer, dans son laboratoire sur le centre de Beg Meil, la naissance de la vie à par-tir du plancton était connu de tous…

Le regret de cette fermeture s’est en partie estompé depuis cette décision. Car d’une manière ou d’une autre ce partenariat aurait pris fin dans un délai probablement proche. Il apparaît en effet que Beg Meil est plus que convoité et destiné à un tout autre usage marchand que celui qu’il avait jusqu’alors : site de séjour de vacances familiales pour l’Asma Nationale l’été, mais aussi centre d’études du milieu et de pédagogie appliquée du ministère de l’agriculture, CEMPAMA, spécialisé notamment dans l’étude du milieu marin et les formations en aquaculture.
Grand hôtel, centre de thalassothérapie… les projets pourraient faire florès, bien loin du tourisme social et familial, semble-t-il. C’est en tout cas ce que nous a appris la presse locale (cliquez-ici pour lire l’article) le 07 novembre 2017, un mois après la rencontre préparatoire à nos débats que nous avions eue début octobre avec la direction de l’Agrocampus qui… ne nous avait rien dit à ce sujet.

Article paru dans la lettre @ux AD #8 – Février 2018

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s