Séjourner à Beg-Meil avec l’ASMA

Le Finistère sud, une région de pépites

La Bretagne, certes, pays de korrigans, recèle mille visages le long de ses côtes et de ses terres. La région de Quimper, le pays fouesnantais offre des trésors façonnés par la nature, comme par les hommes. Une découverte comme une recherche vers soi-même.

lever
Vue depuis le centre au coucher de soleil

Il suffit de franchir le portail du centre, et, juste en face, un chemin. Appelé autrefois le sentier des douaniers, il permet, par la côte, d’atteindre Concarneau. Pour les moins hardis, des navettes au départ de la Cale mènent à la ville close, au cours d’une belle traversée. Autre destination pour ces mêmes navettes, les Glenan, archipel cher aux navigateurs comme aux plongeurs, recélant un autre paysage, d’autres couleurs.

La cale
La Cale, au fond le centre où vous serez hébergés

 

Plus proche, les marais de Mousterlin, comme la mer Blanche sont des espaces protégés qui invitent le promeneur à l’excursion. Il découvrira des richesses végétales et animales, avis aux orthinologues en « algues ».

Mousterlin
Les Marais de Mousterlin

Si la marche convient aux femmes et hommes de terrain, le vélo est évidemment le bienvenu. Et l’on gagne à se perdre dans les méandres des innombrables chemins d’un bocage typique de la région fouesnantaise.

Plus loin, c’est l’automobile qu’il vous faudra pour vous recueillir à la Pointe du Raz, face à l’île de Sein. Alors, tel Victor Hugo contemplant le déchaînement des forces de l’océan, vous vous écrierez : « C’est là que commence l’Asie » ! Pointe du Raz, Pointe du vent, les noms sonnent le département : « finit la terre ».

Pour les amoureux des animaux, Océanopolis à Brest recueuille une faune océanique aussi diversiviée qu’étonnante venue des trois quart du globe. Le centre est aussi un lieu d’études et de recherches, l’été 2013, des spécialistes y vinrent récupérer une baleine à bec, qui avait échoué sur la plage aux oiseaux, juste en bas de la Cale.

DSC00290

Les esthètes n’oublieront pas de passer à Pont-Aven, célèbre pour son école et dont l’hospitalité de ses habitants et les facilités d’hébergement ont permis à une vague de peintres d’y séjourner pour s’imprégner d’un esprit hors du temps. Gauguin fut le plus célèbre à y séjourner à la fin du XIXème siècle, mais Maurice Denis, Paul Serusier, Emile Bernard entre autres participèrent de ce mouvement.

Dans ce périple, n’oublions pas Quimper et sa cathédrale gothique en dentelles, le quartier historique, la faïencerie et Max Jacob dont c’est la ville natale, pour lequel les traces sont aisées à retrouver le long de l’Odet, il y a la maison de ses parents, la crêperie, une petite cour… En rentrant, ou plutôt en s’y rendant, il n’est pas fortuit de se promener au domaine de Boutiguéry à Gouesnach, magnifique jardin qui s’ouvre à la demande…

De quoi satisfaire les pérégrins ! Cependant la halte, le stationnement garantissent aux baigneurs la complicité de petites criques dans la baie, ou les grandes plages à dix minutes de l’Agrocampus, bien utiles pour les nécessités de farniente.

De plus, chaque semaine, des animations sont proposées avec des thèmes variés (peinture, photographie, astronomie, relaxation), qui donnent la possibilité de s’exprimer, de partager en famille des expériences, emmenées par des intervenants aussi attentifs que chaleureux et inventifs. Ne pas oublier la créativité qui est en chacun de nous. Enfin, les animatrices de l’association Cap Vers la Nature convient à la découverte du milieu marin, du littoral, organisant des sorties en groupe dès le lundi !

Les amateurs d’histoire pourront retrouver l’histoire du site de  Beg-Meil et du Grand Hôtel, ceux de plaisirs de la mer découvrir le charme de la riviera bretonne,

Pour s’inscrire à un séjour sur Beg-Meil, rendez-vous sur le site internet de l’ASMA. Il reste encore quelques places pour l’été !

Vous pouvez aussi contacter directement Marius qui vous informera des disponibilités

marius.durand@agriculture.gouv.fr ou 01 49 55 86 08

Une réflexion sur « Séjourner à Beg-Meil avec l’ASMA »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s